CR CAPA recours RDVC cert 2019

By | 2 février 2020

Compte-rendu de la CAPA de recours de RDVC 2019 des certifiés

        Jeudi 30 janvier 2020, avait lieu au Rectorat la CAPA statuant sur les recours demandés par les collègues certifiés qui avaient vu leur recours gracieux, avant CAPA, non satisfait par M. le Recteur. Cette année, 24 collègues ont fait une demande de recours gracieux avant la date limite, sur 843 professeurs à qui l’on a fixé un rendez-vous de carrière l’an dernier, soit moins de 3 % d’entre eux. Parmi ceux qui ont été déçus du refus de revaloriser de M. le Recteur, 11 (contre 12 l’an dernier) se sont relancés dans une demande de recours ultime, en CAPA , dont 10 au 9ème échelon : cet échelon mobilise beaucoup plus les protestataires car il accueille le dernier rendez-vous de carrière, après lequel l’avis est gelé : en cas d’avis « à consolider » par exemple, il peut retarder de plusieurs années le passage à la hors-classe, car l’Institution ne fournira plus jamais l’occasion  de récompenser les progrès  et les investissements accomplis par un collègue. Ajoutons que 10 de ces 11 recours émanent de professeurs de collège ; or, l’on sait qu’en collège, le contact entre l’enseignant et le chef d’établissement est quotidien, et quand leurs relations sont mauvaises, les occasions de griefs, liés principalement à la gestion d’élèves justement ingérables, ne contribuent pas à ce que les items remplis par le principal satisfassent la ou le collègue.

Cette année, 19% des avis du Recteur étaient « Excellent », 61% « Très Satisfaisant »,15 % « Satisfaisant » et 5% « à consolider ». Madame Rault, DRH du Rectorat, qui présidait la commission a insisté, à plusieurs reprises, sur le fait qu’on ne revoyait pas les items en commission, alors que le sentiment d’injustice des collègues vient souvent de la déception de découvrir un item qui les dévalorise, alors qu’ils estiment satisfaire honorablement la compétence évaluée par cet item. Si on ne revoit pas les items, on ne peut pas non plus les comptabiliser : un collègue, par exemple, avait 9 items « Excellent » sur 11 et obtenu seulement un avis « Très satisfaisant » de Mr Le Recteur. Ici, aussi, l’administration nous rétorque que ces items ne sont qu’un paramètre parmi d’autres, dont l’appréciation littérale des deux autorités hiérarchiques. Nos interventions ont toutefois permis de revaloriser 3 collègues sur 11, 2 obtenant « Excellent » au lieu de « Très Satisfaisant » et 1 obtenant « Très satisfaisant » au lieu de « Satisfaisant ». En revanche, nous avons plaidé en vain pour un collègue qui était blessé par un avis « à consolider », comme nous avions échoué l’an dernier pour les deux collègues qui étaient dans le même cas.

Les Commissaires paritaires académiques certifiés